Michel Bourez et ses planches sont sur un bateau. C’est tout.

Michel Bourez a décidé de mettre toutes les chances de son côté cette année, à Teahupoo. Le « local » de l’étape en avait marre de se cogner des réveils à 4h30 pour décoller de chez lui à 5h, pour arriver sur le ponton à 6h, pour ensuite prendre le bateau, etc… Autant habiter en banlieue parisienne, et aller bosser à la Défense.

Du coup, pour éviter de finir sa compétition au round 2, avec les yeux de Steve Buscemi, le tahitien, ministre des trucs puissants au Surfistan, a décidé d’aller squatter le bateau de son daron, pendant le Billabong Pro Tahiti.

Je vais dormir dans le bateau de mon père, comme ça je serai bien à l’écart. Je vais l’ancrer entre la Marina et la passe d’Hava’e.

En tout cas, Michel est déjà en mode  pirate, prêt à kidnapper les malheureux qui auront l’outrecuidance de se pointer devant lui. En tout cas on te le souhaite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *