Noa Dean, Ozzy Wright et Mitch Coleborn sont en Indo…

Envoyer des surfeurs australiens en Indonésie, en voilà une idée originale !

Heureusement pour vous, nous, eux, et pour Volcom, les aussies en question sont quand même des catcheurs, catégorie WWE.

Le rookie superstar Noa Deane est bien encadré par le minor league top player, Mitch Coleborn AKA Thomas Magnum, et le vétéran éternellement parti en vrille, Ozzy Wright.

Un casting 100% stars du surf, pour une production qui ressemble à tout ce que fait Volcom depuis des années. Ça gueule partout que c’est psychédélique, et ça veut à tout prix être cool. Pour le coup, là dessus, ils sont vraiment True To This.

Le résultat est un court métrage lo-fi, mi-faux docu kitch, mi-action surf d’une grosse vingtaine de minutes, qui se laisse regarder, mais surtout, 3 sessions qui valent le coup.

La première fait rêver. La seconde est une session échec,  qui offre un moment de plaisir audiovisuel sadique même pas coupable. La troisième séquence en revanche, est franchement très très cool.

Le verdict du ministère de la communication du Surfistan :

Ça se regarde, en entier si vous avez du temps à perdre, juste le surf sinon, mais c’est con de passer à côté. Même s’ils font beaucoup (trop) d’efforts pour avoir l’air cool, Volcom apporte encore une touche de « fuck les J.O » dont le surf de petites planches a désespérément besoin en cette période de surf athlétique.

On rappelle que tout ceci est gracieusement financé par l’industrie du luxe (Kering).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *