Albee Layer n’a pas kiffé sa dernière session à Jaws, et il vous le fait savoir.

Au Surfistan, on considère que le surf de gros n’a rien à voir avec le surf « normal ».

Ca n’est clairement pas une activité de surfiste. Pour surfer des grosses vagues, il faut une grosse planche, et des grosses boules, et un cerveau en état de fonctionner.

Dans de nombreux cas, une, voire deux, ou trois de ces conditions, pourtant indispensables, ne sont pas remplies.

Toujours est-il que Albee Layer, représentant du Surfistan dans la catégorie « Vagues pour personnes burnées » a poussé un petit coup de gueule sur Instagram, le média préféré des révoltés du Surfistan.

Tout commence le 13 janvier, où Albee commence par poser une simple équation, qui aurait toute sa place à l’épreuve d’analyse mathématique et historique des sociétés contemporaines.

Si 5 surfeurs de grosses vagues, de 4 pays différents, squattent chez toi, pour surfer Jaws pendant 3 jours, avec un swell max de 20 pieds 18 secondes, de combien de rouleaux de PQ as-tu besoin pour la semaine ?

Et puis le drame…

Le 14 janvier, après une session visiblement frustrante à Jaws, le spot devenu célèbre grâce aux activités de plage de Laird Hamilton, Albee Layer sort de sa réserve de Ministre du Surf Burné, et plombe l’ambiance du oueb, sur son compte Instagram Live Fast Die Old.

Deux choses : On en sait moins que ce qu’on croit en termes de prévisions météo. Jaws n’est plus une vague de tow-in les jours glassy. Pour 60 surfeurs, il y avait 2 sauveteurs, et environ 15 jetskis qui trimbalaient des photographes. C’est absolument inacceptable, et on doit trouver un moyen de régler ça ! Et puis, il y a beaucoup plus de couilles que de cerveaux, là bas.

 

La suite, on la connait : Stab Mag s’empare du dossier, ça remue un peu la merde, ça rue dans les brancards, ça gueule. Kelly Slater va faire une déclaration de 3000 mots sur Insta. Laird Hamilton va nous expliquer que le spot devrait être réservé aux vegans. Tempête de merde dans les commentaires FB et Insta, et puis plus rien.

Demain, l’actualité du surf, et le monde du surf avec elle, aura basculé dans des discussions passionnées sur la nouvelle couleur de cheveux de Laura Enever…

Heureusement, notre Leader Suprême Adoré, John John Florence, était présent à Jaws lors de cette fameuse journée, afin d’éclabousser vos écrans HD de son talent, de sa classe, et de sa décontraction.

Bienvenue au #Surfistan.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *